Retour

Veille Juridique

Comment bien choisir sa visière de protection Publié le : 18/05/2020

visiere-GP.jpg

Une visière de protection est composée de deux éléments :

- la partie visière proprement dite, c’est-à-dire la protection frontale ;

- la partie fixation qui repose sur votre tête.

Chacun de ces deux éléments doit présenter des caractéristiques impératives.

N’oubliez pas que porter des éléments de protection n’est pas forcément naturel.

Cela peut être gênant et contraignant.

Il est donc impératif de choisir des produits pratiques et confortables.

Sinon, vous risquez de souffrir pour rien ou, pire, de ne pas utiliser les produits alors que cela est indispensable.

Pensez également aux enfants qui auront encore moins de courage que vous.

Voici ce qu’il faut retenir lors de votre choix :

La visière

Il est avant tout nécessaire de ne pas oublier qu’elle constitue votre champ de vision, elle est le prolongement de vos yeux.

Une vision parfaite et une matière neutre

Il est donc impératif que la vision reste parfaite. Or, selon la matière de la visière, la vision peut être gênée. Tous les plastiques ne se valent pas. Vous avez mal à la tête ? Cela peut venir de la matière de la visière.

Cela est encore plus important si vous portez des lunettes.

Parmi les matières neutres en matière de vision, on présente généralement le PET ou le polycarbonate. Le second étant en principe plus résistant à l’approche de source de chaleur importante.

Malheureusement, beaucoup de visières proposées sur le marché n’utilisent pas ces matières premières qui nécessitent généralement des approvisionnements importants pour garantir une production suffisante.

Une protection de l’ensemble du visage

La taille de la visière est également importante. Une visière vient ou non en complément d’un masque. L’objectif de la visière est donc de protéger les autres zones possibles d’infection du visage : les yeux et les oreilles.

Beaucoup de visières ont un format type A4. Dans ce cas, seuls les yeux sont protégés. Or, les oreilles sont une source potentielle d’infection.

Privilégiez donc les visières qui protègent l’ensemble des orifices du visage.

Un film de protection

Pensez également que la vision ne doit pas être gênée par des imperfections sur la visière elle-même.

Les visières de qualité doivent être livrées avec un film de protection sur les deux faces.

Cela est indispensable pour que la visière ne subisse aucune rayure durant le transport.

Vos yeux perçoivent les petites imperfections et cela peut être très agaçant d’autant plus si vous réalisez un travail avec des écrits.

Un gabarit spécifique

En dernier lieu, la visière doit être découpée en fonction d’un gabarit spécifique.

Évitez les coupes droites qui risquent de gêner vos épaules.

La forme idéale est plus longue de face et plus courte sur les côtés.

La fixation sur la tête

S’agissant de la fixation sur votre tête, là encore, des éléments essentiels doivent être examinés.

En général, la visière repose sur votre front et elle est fixée par l’arrière.

Un support sur le front en tissu élastique

Pour le support sur le front, la majorité des produits sont en matière plastique. Nous pouvons avoir un doute sur les conséquences d’un contact prolongé entre la peau et un élément en plastique. Surtout, nous entrons dans une période chaude avec une transpiration plus importante. Certaines matières plastiques accentuent la sudation.

Il est donc important, pour des raisons d’hygiène et de confort, de retenir des produits qui offrent un support dans une matière autre que le plastique, en tissu élastique par exemple qui est déjà utilisé pour les vêtements.

Une fixation arrière réglable et en tissus

Pour la fixation arrière, certains produits n’en ont tout simplement pas. Cela veut dire que l’ensemble du support fonctionne comme un serre-tête. À l’usage cela est désagréable.

Une fixation arrière réglable est donc un choix pertinent. Nous n’avons pas tous des dimensions identiques. Le réglage est donc important.

Ici aussi, pour des questions d’hygiène, l’attache étant directement en contact avec les cheveux, nous préconisons un système en tissu pour être régulièrement lavé, y compris en machine à laver.

Une visière légère

Dernier point essentiel, l’ensemble de la visière doit être léger pour ne pas entraîner, lors d’une utilisation prolongée, des problèmes de cervicales.

Vous l’aurez compris, le choix d’une visière est plus technique qu’on ne le pense.
Beaucoup de produits sont proposés. De notre côté, nous n’avons retenu que la ou les visières qui remplissent utilement les critères de choix que nous vous avons exposés et qui nous paraissent indispensables.
Protégez-vous, protégez les autres et choisissez bien.